Ce n’est qu’un au-revoir

IMG_2071 (2)

Par Patricia Morales Betancourt

Samedi, le 3 juin à 10h a eu lieu le dernier des neuf ateliers qui ont été préparés soigneusement dans les locaux de COPSI. Tout a été mis en place: les provisions, les cadeaux, des peintures pour les mamans qui avaient emmené leurs enfants tout au long de ateliers; ainsi que les matériaux pour élaborer le bricolage, le gâteau, les petits pains farcis de fromage et légumes; la projection de la dernière capsule vidéo de l’histoire d’Yves le loup et des animaux de la ferme; la mise-en-scène de la chanson du crocodile Nilo, la piñata aux motifs d’extraterrestres et les contes, nous replongeant dans l’univers d’Yves et ses amis, avec une conclusion d’amour, de paix et de réconciliation. Le tout afin de nous rassembler, papas, mamans, grand-mamans, enfants et animatrices.

Peu à peu, les participants ont commencé à remplir l’espace de l’atelier. Les animatrices ont débuté le conte : un rappel de comment le chasseur voulait tuer Yves le loup et son père adoptif Nilo, le crocodile, ainsi que dénoncer Pascal l’extraterrestre à la police. Les animaux de la ferme : Capitán le chien gardien, Olimpo le cochonnet chef et Mon tou-tou, le mouton bien-aimé de la ferme, ont convaincu le chasseur de s’adoucir et d’accepter l’offre de Pascal : devenir le propriétaire d’un sous-marin qui sème des graines d’amour.

Les enfants se sont alors assis sur le plancher pour visionner la capsule vidéo.

 

On leur a ensuite distribué les petites boules de pâte, qu’ils farciraient de fromage et de légumes. Ils les ont laissé reposer, avant de les baigner d’œuf et les mettre au four.

Ensuite, nous avons commencé le bricolage en découpant la forme du cochonnet Olimpo. Il nous a expliqué comment transformer les ingrédients en un magnifique gâteau qu’il nous gardait :

  1. Il a beurré le moule et ensuite préchauffé le four à 350˚F.
  2. Il a battu une tasse de beurre avec une tasse de sucre jusqu’à faire crémer.
  3. Il a ajouté trois œufs, en les intégrant au mélange un par un.
  4. Par la suite, il a mélangé dans un bol, une tasse de farine avec une cuillérée de poudre à pâte et deux cuillérées de cacao.
  5. Il y a ajouté lentement 1/3 de tasse de lait.

Il a fait la crème au beurre avec une meringue italienne et une cuillérée de cacao. Pour donner la touche finale, il a façonné des petites sculptures de loup avec du fondant, qu’il a placées sur le dessus du gâteau.

Habités par les paroles et le rythme, les enfants ont chanté avec Esmeralda la chanson du crocodile Nilo pour une dernière fois. Ils répondaient au refrain énergiquement tous en chœur.

L’aventure s’est terminée à la cuisine, où on a mis les pains au four. Pendant qu’ils cuisaient, nous avons coupé le gâteau et chanté Bonne fête à chacun des enfants ; car pour Yves, chaque jour de vie d’un enfant est digne d’une célébration. Ils ont joué, couru, mangé et pour couronner le tout, un papa et une maman ont chanté une chanson d’au revoir.

C’est ainsi que se sont conclus ces neuf rencontres inoubliables, que nous souhaitons répéter et poursuivre. Yves le loup et ses amis ont promis de nous garder de nouvelles aventures et plein de surprises…

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s