Pascal emmène ses nouveaux amis à découvrir Montréal à partir du ciel.

Par: Patricia Morales Betancourt

 

Tout paraissait un songe. Il y avait des boissons qui attendaient les enfants. Le thé, le café et la tisane, servis sur une table dans un coin, près de la fenêtre. Les sons et les odeurs se mélangeaient agréablement. Les enfants se serraient contre leurs mères, pères et grands-mamans.

IMG_1765 (2)

Un des enfants avait avec lui la peluche Pikachu, un des personnages de la franchise Pokémon. Le garçon allait avoir son anniversaire le lendemain et il désirait que chacun le sache. Les enfants se sont emparés de la peluche et s’amusaient à la jeter en l’air et à force de le faire, elle s’est cassée. Le garçon s’est mis à pleurer. Tous sont restés un moment silencieux car ils savent ce que c’est de perdre quelque chose à quoi ils tiennent. Mais les enfants oublient leur chagrin rapidement et au bout de peu de temps, ils se sont tous remis à jouer et à sauter.

 

Après que chacun soit arrivé, on leur a assigné une tâche. Quelques-uns tranchaient les piments, d’autres les oignons, ceux qui étaient plus habiles s’occupaient du salami et les petits râpaient le fromage. Tout cela faisait partie de la garniture qui allait accompagner le riz qui cuisait dans une grande casserole. On mélangea le tout. La pâte à pain avait levé, elle était prête à être découpée en morceaux, remplie, puis badigeonnée de jaune d’œuf pour la rendre brillante et déposée dans le four. En attendant, les participants ont reçu un petit morceau de fromage. Les adultes étaient en charge de surveiller la cuisson en en attendant qu’elle se termine, on a distribué un pochoir pour créer la gueule articulée du Loup Yves.

 

À un moment donné une bonne odeur se propageait du premier étage ou était situé le four. On voulait voir comment la pâte levait et dorait dans le four et tous sont descendus du troisième étage au premier étage. Cependant, tout à coup la porte du troisième étage s’est refermée et les clés sont restées a l’intérieur.

 


Alors les adultes ont décidé d’occuper les enfants qui étaient dans la cuisine. Pour occuper les enfants et leur apprendre le nom des uns et des autres, les adultes ont inventé un jeu amusant qui utilisait non seulement des gestes mais aussi des sons gutturaux. Dans la cuisine, l’ambiance était très chaleureuse.
Finalement, quelqu’un a réussi à ouvrir la porte et tout est redevenu normal. Les enfants ont couru pour se rendre à leur étage.

 

Un des jeunes participants était avait emmené son ami fantastique, l’Homme araignée. Il l’avait égaré et était à sa recherche. Heureusement il l’a retrouvé assez rapidement et les autres enfants se sont rapprochés et ont commencé à s’amuser avec son jouet. Tout d’un coup quelqu’un a remarqué que tout le monde était près de la porte qui devait être fermée car on se devait de contrôler à l’accès à l’étage. Alors, de sa propre initiative, un enfant a fermé la porte. Malheureusement, le petit garçon qui tenait son jouet d’homme araignée a placé sa main entre le cadre de la porte et elle s’est refermée sur son pouce. Bien sûr qu’il s’est mis à pleurer et tous sont restés silencieux en réalisant qu’il s’était fait mal. Heureusement il avait son Homme araignée pour le consoler et au bout de quelque temps tout est redevenu normal… Ou presque.

 

Finalement, la chanteuse Esméralda, tant appréciée de tous a encouragé les enfants à chanter une chanson très rythmée.

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s